Où travaillons nous

Moins du tiers des personnes nécessitant le traitement antirétroviral dans les pays à revenu intermédiaire sont actuellement incapable d’y accéder.

Pourquoi se concentrer sur les pays à revenu intermédiaire?

D’ici à 2020, la grande majorité des personnes vivant avec le VIH (87%) seront dans les pays à revenu élevé et intermédiaire. Les pays à revenu intermédiaire représentent le foyer de près de la moitié de la population du monde, et comptent une proportion importante et accrue d’infections au VIH (62%). Ils ont également des taux plus faibles de couverture en traitement antirétroviral que les pays à revenu faible.

Un tiers des personnes vivant dans les pays à revenu intermédiaire survit avec moins de 2$ US par jour. Près de 6 millions des personnes vivant dans les pays à revenu intermédiaire (excluant l’Afrique subsaharienne) nécessitent un traitement antirétroviral. Cependant, moins du tiers est en mesure d’y accéder.

Pays ciblés

Les régions

Autres pays