Ritonavir – RTV

Ritonavir est recommandé par l’OMS en tant que booster pour Atazanavir, Lopinavir, et Darunavir. Ritonavir est aussi connu sous la forme RTV ou R.

Résumé

Etant donné que Ritonavir n’a pas été breveté dans les principaux pays fabricants comme l’Inde, il existe plusieurs fournisseurs génériques de Ritonavir seul, ou en combinaison avec les inhibiteurs de protéase (une catégorie de médicaments antiviraux largement utilisés dans le traitement du VIH/SIDA et l’Hépatite causée par le virus de l’Hépatite C.)

La concurrence entre les fabricants des formules pour adultes de Ritonavir (seul ou en combinaison) pourrait être limitée aux pays où le brevet n’a pas été octroyé, ou là où la licence obligatoire a été émise. Concernant les formules pédiatriques pour les enfants de moins de 3 ans, la concurrence (ou la mise sur le marché des génériques avec de nouvelles formules) est probable dans les pays couverts par la licence du Medicines Patent Pool ou dans les pays où les brevets ne sont pas en vigueur.

Statut du brevet

L’expiration de la couverture du brevet sur Ritonavir était prévue fin 2013. Il n’est pas clair si le brevet est encore en vigueur au Brésil et au Mexique. Cependant, il existe d’autres brevets pertinents à la production et à la vente de Ritonavir.

Un brevet sur le polymorphe, expirant en 2019, a été octroyé à l’Argentine, la Chine, l’Indonésie, la Malaisie, le Mexique, les Philippines et la Turquie. Le brevet est en attente en Thaïlande.

Un brevet sur la formule en comprimé, expirant en 2024, a été octroyé en Albanie, Bosnie, Chine, les pays membres de l’OEAB, en Indonésie, au Mexique, Monténégro, en Afrique du Sud, au Sri Lanka, en Turquie, en Ukraine et au Vietnam, et semble être en attente au Brésil, en Equateur et au Nicaragua.

Licence

En décembre 2014, des licences sur certaines formules pédiatriques de LPV/r et Ritonavir ont été octroyées au Medicines Patent Pool. La licence inclut 102 pays et permet la vente de versions génériques de Ritonavir en dehors des pays couverts par la licence, où les brevets ne sont pas en vigueur.

Les licences obligatoires ont été octroyées sur Ritonavir ou sa combinaison avec Lopinavir en Equateur, Indonésie et Thaïlande.

Combinaisons

Les combinaisons actuellement disponibles incluant Ritonavir sont LPV/r et ATV/r. Les brevets sur Ritonavir et sur les comprimés LPV/r vont probablement retarder la concurrence sur certains marchés (voir Lopinavir)