Etravirine – ETV

Etravirine est recommandé par l’OMS en tant que composante des régimes de traitement antirétroviral. Etravirine est également connu sous la forme ETV.

Résumé

Aucune société pharmaceutique ne fabrique le générique Etravirine. Vu la couverture du brevet dans les principaux pays fabricants, il est peu probable que la licence soit demandée pour fabriquer le médicament. Etravirine est largement breveté dans les pays à revenue faible.

Statut du brevet

La couverture du brevet sur Etravirine devrait expirer en 2019. Le brevet a été octroyé en Argentine, dans les pays membres de l’ARIPO, au Brésil, en Chine, dans les pays membres de l’OEAB, en Inde, Indonésie, Malaisie, au Mexique, dans les pays membres de l’OAPI, aux Philippines, en Afrique du Sud, au Sri Lanka, en Thaïlande, Turquie, Ukraine et au Vietnam. Il semblerait que le brevet soit en attente au Pakistan.

Les brevets sur la forme en comprimé d’Etravirine, expirant en 2020, ont été octroyés dans les pays membres de l’ARIPO, en Chine, dans les pays membres de l’OEAB, en Inde, Indonésie, au Mexique, dans les pays membres de l’OAPI, en Afrique du Sud et Ukraine, et sont en attente au Brésil, en Turquie et au Vietnam.

Statut de licence

Il n’existe actuellement aucune licence pour fabriquer une version générique d’Etravirine. Il existe un accord de distribution et d’emballage avec une société de l’Afrique subsaharienne.

Combinaisons

Il n’existe aucune combinaison à dose unique contenant Etravirine sur le marché.