Atazanavir – ATV

Atazanavir (boosté avec Ritonavir) est recommandé par l’OMS en tant que composante des régimes de traitement antirétroviral de deuxième ligne chez les adultes. Atazanavir est connu sous le nom ATV.

Résumé

La concurrence du marché pour Atazanavir augmentera probablement dans les pays couverts par la licence du Medicines Patent Pool (MPP) ou dans les pays où il n’y a pas de brevets en vigueur. Dans les pays en dehors de l’étendue de la licence MPP et dans lesquels il existe des brevets sur Atazanavir, la concurrence du marché pourrait être retardée jusqu’à expiration du brevet. Les brevets sur Ritonavir affecteront aussi probablement la vente d’Atazanavir/Ritonavir dans certaines juridictions.

Statut du brevet

Le brevet couvrant Atazanavir est exclusivement octroyé à Bristol-Myers Squibb de Novartis, expirant en 2017. Selon les informations disponibles, le brevet est actuellement en vigueur dans les pays à revenu faible et intermédiaire suivants : Argentine, Brésil, Chine, Malaisie, Mexique, Pakistan, Philippines et Afrique du Sud. La demande de brevet est en attente en Inde et en Thaïlande.

Le brevet sur le sel de bisulfate est également correspondant à la production d’Atazanavir. Il devrait expirer en 2018, et a été octroyé dans les pays à revenu faible et intermédiaire suivants : Argentine, Chine, Egypte, Géorgie, Indonésie, Malaisie, Mexique, Pakistan, Pérou, Philippines, Afrique du Sud, Thaïlande, Turquie et Ukraine.

Statut de licence

En décembre 2013, une licence d’Atazanavir a été octroyée au Medicines Patent Pool. La licence a une étendue géographique de 110 pays. Elle contient des dispositions qui n’empêchent pas la vente à des pays supplémentaires où il n’y a pas de violation aux brevets Atazanavir, dans certaines circonstances.

A ce jour, une sous-licence a été octroyée à quatre sociétés. Avant l’accord de licence avec le MPP, l’immunité de règlements de procès était en vigueur avec trois fabricants de génériques, avec une étendue géographique comprenant l’Afrique subsaharienne et l’Inde (50 pays). Un accord de transfert de technologie a été signé entre le titulaire de brevet et la société brésilienne, avec une licence pour la production et la vente au Brésil.

Combinaisons

Il existe deux combinaisons à dose fixe contenant Atazanavir qui actuellement ont une approbation réglementaire :

1) Atazanavir/Ritonavir (connu sous ATV/r), pour laquelle il existe actuellement deux fabricants de qualité garantié, et

2) Atanazavir/Cobicistat (connu sous ATV/c), actuellement disponible uniquement pour les sociétés de marque.